Memento

Expositions

12
DÉC
03
JUL
2012
La Cacahuète dorée d'Alexandre Joly
mercredi 12 décembre - mercredi 3 juillet 2013 Rolex Learning Center - patio extérieur

La Cacahuète Spatiale

Par Affaires culturelles et artistiques de l'EPFL - Alexandre Joly, artiste

En été 2011, dans le cadre de la Triennale de sculptures Bex&Arts, Alexandre Joly a exposé une gigantesque cacahuète ...
En été 2011, dans le cadre de la Triennale de sculptures Bex&Arts, Alexandre Joly a exposé une gigantesque cacahuète. Environnée d’arbres, trônant majestueusement dans une prairie, la cacahuète se dressait, brillante, éclatante, dorée, telle un OVNI venu de l’espace.

Au printemps 2012, Alexandre Joly a lancé l’idée, qu’un jour, sa cacahuète serait envoyée dans l’espace. Cette fiction a pris de l’ampleur. Les Affaires culturelles et artistiques de l’EPFL ont décidé de participer à ce rêve et ont invité Alexandre Joly à réaliser durant l’année académique 2012-2013 une installation éphémère sur le Campus. La mise en œuvre de l’idée a commencé.

La cacahuète spatiale consiste en la présence de la cacahuète géante dressée à la verticale dans une structure métallique qui rappelle les rampes de lancement des fusées. L’aire de présentation est le plus grand des patios extérieurs du Rolex Learning Center.

Il s'agit d'un projet conçu spécialement pour l’EPFL, qui entre en relation métaphorique avec les recherches scientifiques menées dans le domaine de l’astronomie, de la physique et de l’aéronautique. Au moment où Curiosity vient de se poser sur la planète Mars (5 août 2012), le clin d’œil quelque peu absurde d’Alexandre Joly est à la fois une réflexion sur les pouvoirs de la technologie et un rêve partagé par tous : aller dans l’espace, voyager aux confins de l’univers, dans un ailleurs inconnu.

Alexandre Joly crée des installations, souvent in situ, qui explorent les dimensions sensibles, imaginaires, esthétiques et éthiques que l’homme entretient avec la nature, la technique, son environnement. Il mixe la science et l’imaginaire, le hightech avec le bricolage, la raison avec l’imagination. L’univers de l’enfance, celui des contes et de l’inconscient, l’inspirent aussi. Les œuvres d’Alexandre Joly sont souvent visuelles et sonores. Lors de la Nuit des Musées 2012, il a installé Radars, sous les voûtes du Rolex Learning Center.

Alexandre Joly est en train de devenir un artiste majeur de la scène artistique contemporaine. Un article de la revue d’art internationale art press (novembre-décembre 2009) a mis en évidence les qualités d’invention de son travail. De plus, l’originalité et l’innovation de son travail ont déjà été remarquées et récompensées par des bourses et des prix. Alexandre Joly a été choisi pour une résidence en Chine (printemps 2010) dans le cadre du programme Artists in labs (www.artistsinlabs.ch). Il a travaillé au CIB Chengdu Institute of Biology, Chinese Academy of Sciences. Il a étudié à la Haute Ecole d’Art et Design de Genève (HEAD) et vit à Genève.

Organisation Affaires culturelles et artistiques de l'EPFL

Contact Virginie Martin Nunez

Accessibilité Tout public

Accès Libre

Event broadcasted in